Installation électrique EDF : les conseils des pro

Lorsque l’on déménage, généralement, le nouveau logement possède déjà une installation électrique. On doit donc simplement transférer son contrat électrique que l’on soit particulier ou professionnel. Mais si ce n’est pas le cas, il vous faudra passer par l’étape raccordement et installation électrique pour pouvoir profiter de la lumière.

Une installation réussie pour les particuliers et les professionnels avec EDF

Si votre nouveau logement n’est pas raccordé au réseau électrique, il faudra vous en préoccuper très en amont de votre déménagement. Si le réseau électrique est proche de votre habitation, comptez en moyenne deux mois de travaux. S’il est éloigné, il faudra compter jusqu’à 6 mois. Fournisseur-energie.com vous conseille de vérifier la position du réseau avant toute chose.
C’est auprès d’Enedis que vous trouverez le partenaire pour ces travaux. Dans certaines communes comme Strasbourg ou Bordeaux, vous devrez vous adresser à une entreprise locale de distribution.
Votre demande devra être faite par téléphone ou en ligne. Vous recevrez une dizaine de jours plus tard le devis des travaux nécessaires. Tout y est indiqué : tarif, délai, modalités. Le prix varie en fonction de différents critères. Vous pourrez payer entre 2000 et 2500 euros pour un raccordement au réseau s’il est proche, par exemple.
Vous devrez aussi choisir la puissance qui vous sera nécessaire au quotidien. Pour cela, additionnez la puissance de tous vos appareils électriques. Si le total fait 24 000 Watts, vous aurez besoin d’une puissance de 24 kVA. Vous devrez donc demander à l’intervenant une puissance de 36 kVA triphasé.
Enedis n’est pas le seul prestataire indispensable pour raccorder un logement au réseau électrique. Vous devrez aussi faire appel à un électricien qui réalisera l’installation du câble de dérivation individuelle et les travaux d’installation intérieurs. Il vous fournira également le CONSUEL, document indispensable pour attester de la conformité de l’installation auprès de votre fournisseur (EDF, Total Énergies…).
Si vous avez comme projet de changer de local pour votre entreprise, il vous faudra alors suivre les recommandations d’EDF pour les professionnels.

Une installation EDF pro

Si vous devez installer votre entreprise dans un espace non raccordé, vous devrez procéder aux mêmes étapes pour le raccordement. Fournisseur-energie.com vous recommande de privilégier un contact avec EDF ou Enedis avant d’entamer les démarches. Vous pourrez ainsi en savoir plus sur les délais estimés et le déroulement des travaux, sans oublier bien sûr le prix. Il vous faudra ensuite contacter EDF pro, le service EDF pour professionnels.
L’installation se déroule en trois étapes :
? L’évaluation des besoins en électricité de votre entreprise ;
? L’ouverture du compteur électrique ;
? Sans oublier le choix de votre fournisseur.
Pour effectuer le raccordement, vous avez déjà eu besoin de calculer la puissance nécessaire. C’est un peu plus compliqué que pour un particulier, et mieux vaut alors vous adresser à un conseiller professionnel qui pourra déterminer avec précision celle-ci. Les experts de Fournisseur-energie.com recommandent d’utiliser des comparateurs, de nombreux proposent en effet de calculer pour vous la puissance adaptée aux besoins de votre société.
Vous aurez ensuite à choisir l’offre la plus ajustée en fonction des avantages de celle-ci, mais aussi de votre budget.
Une fois le fournisseur sélectionné, vous devrez signer votre contrat. À partir de là, le compteur pourra être ouvert. C’est le fournisseur qui va s’occuper de tout, une fois le lieu raccordé. Si tel n’est pas le cas, pensez à vérifier que le fournisseur qui vous convient peut prendre en charge la demande de travaux. Certains n’assurent pas ce service.
Le prix de l’installation électrique varie en fonction de :
? La taille des locaux,
? Les besoins en électricité (plus ils sont importants, plus la facture est élevée).
Les entreprises doivent particulièrement veiller à la conformité et la sécurité de leur installation. Une vérification annuelle est imposée aux entreprises. Pour en savoir plus, consultez cette page.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.